La rama de rove

Collecté en 1997 Sur les Communes de Millau, Verrières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'ébranchage des arbres permettait de nourrir les bêtes quand le foin manquait.

Ici, élaguer se dit recurar ou ramar et les fagots sont appelés gavèls.

Le rove est le chêne.

Quand les ovins avaient consommé les feuilles, on vendait les branches aux boulangers.

Ethnotexte

ELIE UNAL

né en 1910 aux Parets de Verrières.

Transcription

Occitan
Français
« E pièi i aviá lo rove.
Balhàvem aquò a las fedas, tornàvem far de gavèls e davalàvem aquò a Milhau als bolangiás. Aquò èra las femnas que fasián aquò, ambe las carretas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...