J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

En laissaguais, pour le carnaval, on préparait généralement des rissoles (raujòlas magras ou grassas). Dans d'autres secteurs, on faisait plutôt des mervelhas ou une pompa a l’òli.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JEANINE BESSODES

née en 1936 à Gagnac de Gaillac d'Aveyron.

Transcription

Occitan
Français
« Tot lo monde fasiá las raujòlas pel carnaval e las anavan far còire al forn, al forn del bolangièr.
Alors i aviá las raujòlas magras qu'apelavan, ambe de prunas, e pièi la raujòla grassa que se fasiá ambe lo trinquet del pòrc e lo cap del pòrc, que aquò se fasiá còire longtemps a l'avança. Totas aquelas carns pièi èran copadas pichonas. Metián de passarilhas, de rasims secs, mesclavan tot aquò e fasián la raujòla grassa, qu'apelàvem. Aquò se manjava lo Mars Gras parce que pièi, lo Mècres de las Cendres, aquò èra lo lendeman, podiam pas pus i tocar…
Èran bonas aquelas raujòlas ! A ! Que aquò èra bon !
E, las raujòlas… Fasián de pasta fulhetada ambe de graissa de pòrc. Utilizàvem aquò a la plaça del burre parce que, naturelament, ieu… Aquò èra pendent la guèrra. Ambe la graissa del pòrc, fasián la pasta fulhetada. E aquò èra bon ! »
Les rissoles
« Tout le monde faisait des rissoles pour le carnaval et ils allaient les faire cuire au four, au four du boulanger.
Alors il y avait les rissoles maigres comme ils les appelaient, avec des prunes, et puis la rissole grasse qui se faisait avec la colonne vertébrale du cochon et la tête du cochon, cela se faisait cuire longtemps à l'avance. Tous ces morceaux de viande étaient ensuite coupés menu. Ils mettaient des raisins secs, ils mélangeaient tout ça et ils faisaient la rissole grasse, comme nous l'appelions. Ça se mangeait le Mardi Gras parce qu'ensuite, le Mercredi des Cendres, qui était le lendemain, nous ne pouvions plus y toucher…
Elles étaient bonnes ces rissoles ! Ah ! Qu'est-ce que c'était bon !
Et, les rissoles… Ils faisaient de la pâte feuilletée avec de la graisse de cochon. Nous utilisions cela à la place du beurre parce que, naturellement, moi… C'était pendant la guerre. Avec la graisse du cochon, ils faisaient la pâte feuilletée. Et c'était bon ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...