Las castanhas per apasturar lo bestial

Collecté en 2000 Sur la Commune de Viala-du-Tarn Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y avait des séchoirs à châtaignes (secadors) sur place, dans les castanhals, près des maisons associés au four à pain, et parfois même dans la maison sous la forme d’une cleda placée dans la cheminée.

Très riches en oligo-éléments, les châtaignes séchées étaient utilisées aussi bien pour nourrir les hommes que pour le bétail. On les réduisait même en farine.

En Rouergue, plusieurs termes désignent la châtaigne séchée : auriòl, castanhon, secon, rufet, rufòl, afachon…

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ANDRÉ FABRE

né en 1924 à Ladepeyre du Viala du Tarn.

Transcription

Occitan
Français
« Las fasiam secar al secador. Las fasiam secar e pièi las conservàvem dins de sacas coma aquò, pièi l'estiu las donàvem als pòrcs, un planponh coma aquò a cada pòrc.
E ma mèra ne trissava a las polas sus un ròc, al fons de l'escalièr, aquí. Un jorn, en trissent, aquelas polas se sarravan talament, aquí, ela copava las castanhas al fons de l'escalièr amb un ròc, una pola se sarra, li fot un còp de ròc sul cap e la bandèt. Sans aquò l'auriam pas manjada aquel jorn ! E òc, de qué vòls ? Aquò's del temps passat tot aquò ! »
Les châtaignes pour nourrir le bétail
« Nous les faisions sécher au séchoir à châtaignes. Nous les faisions sécher et puis nous les conservions dans des saches comme ça, puis l'été nous les donnions aux cochons, une poignée comme ça à chaque cochon.
Et ma mère en brisait pour les poules sur une pierre, au fond de l'escalier, là. Un jour, en en brisant, ces poules s'approchaient tellement, là, elle, elle coupait les châtaignes au fond de l'escalier avec une pierre, une poule s'approche, elle lui fout un coup de pierre sur la tête et elle la tua. Sans ça nous ne l'aurions pas mangée ce jour-là ! Eh oui, que veux-tu ? C'est du passé tout ça ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...