La remesa de l'aubèrja

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Verrières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L’activité commerciale des fièiras et les échanges de toutes sortes se traduisaient par l’existence de nombreuses aubèrjas, remesas et autres relais. Dans les aubèrjas, on servait le vin au litre ou au pinton. On y allait le dimanche matin après la messe et on y faisait bombance les jorns de fièira.

Ethnotexte

Emile UNAL

né en 1910 aux Parets de Verrières.

Transcription

Occitan
Français
« La remesa, las carretas i dintravan d’un costat e sortissián de l’autre per prene lo camin roman. Desatalavan dedins e estacavan los chavals. Mès que i aviá un garda-estable que sonhava los chavals. Avián de chavals per far renfort per montar Engairescas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...