L'aiga

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Verrières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Quand on n'avait pas de citerne (cistèrna), il fallait aller chercher l'eau à la source, au puits (potz) ou à la fontaine (fònt, grifol), avec des seaux (farrats) ou des cruches (pegals).

Afin d'aider au transport des seaux, on utilisait parfois un cerceau (ceucle).

Ethnotexte

PAUL SÉGURET

né en 1930 à Verrières.

Transcription

Occitan
Français
« Los enfants, nos envoiavan quèrre d’aiga dins un pegal a La Fregièira. Aquò èra d’aiga que sortiá fresca. Jamai tarissiá pas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...