Hommage du Grelh roergàs à Claude Peyrot (1709-1795), 8 août 1995

Sur la Commune de Pradinas Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Hommage du Grelh roergàs à Claude Peyrot (1709-1795)

On reconnaîtra : Jacques Cros-Saussol, Jean Delmas, ?, ?, Jean Monteillet, Serge Roques, Gérard Roques-Rogéry, Georges Girard, Zéphir Bosc, Jean Bousquié…

« Claude Peyrot est né à Millau, le 3 septembre 1709. Il étudia à Millau, chez les Carmes, à Toulouse, chez les Jésuites. Il passa la licence en droit, après quoi, il entra au séminaire de Toulouse. Ordonné prêtre, en 1736, il est nommé prébendier à l’abbaye de Saint-Sernin où il demeure près de vingt ans. Dès cette époque, il s’adonne à la poésie. Il participe aux Jeux Floraux annuels de l’académie de Toulouse, aux Jeux Floraux de Rodez et il obtient plusieurs prix. L’intérêt de ces œuvres en français est aujourd’hui mort pour nous. En 1748, Peyrot est nommé prieur de Pradinas. Déjà il fait des vers rouergats. En 1765, il vient vivre à Millau. En 1774, il publie La Primo et Las Quatre Sasous, en 1781. En 1790, il se retire à Pailhas. Avant de mourir, en 1795, il voit la Révolution et la Terreur. » (Extrait de “L’œuvre rouergate de Claude Peyrot”, par Jean Monteillet, dans Revue du Rouergue, octobre-décembre 1948)

Photo

Hommage du Grelh roergàs à Claude Peyrot (1709-1795), 8 août 1995
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...