Quand lo mèrle sauta al prat…

Collecté en 2000 Sur les Communes de Olemps, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Faute de musiciens, on faisait danser à la voix en interprétant des pots-pourris, en chantant “al tra-la-la” ou en utilisant des objets du quotidien (peigne, bouteille et cuillères…).

Apparues au milieu du XIXe siècle, les polkas et les mazurkas ont donné lieu à l'adaptation des paroles en occitan.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Gilbert CARRIÈRE

né en 1933 à Rodez.

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...