Brouillards (fumses) de vallée et château (castèl) d'Algues, décembre 1994

Sur la Commune de Nant Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Brouillards (fumses) de vallée et château (castèl) d'Algues, décembre 1994

« Vieux château, en ruines, de la famille de Roquefeuil (XIIe-XIIIe s.). En 1367, Arnaud de Roquefeuil s’y défendit vaillamment contre les routiers. En 1574, les calvinistes de Saint-Jean-du-Bruel, chassés par le capitaine Varalhe, se réfugièrent dans le château. En 1629, Richelieu le fit démolir. L’église du Saint-Sépulcre est citée dans la bulle d’érection de l’abbaye de Nant par Innocent II en 1135. » (Jean Delmas, 1994)

Deux grands romans occitans du XIIIe siècle semblent être issus de la mouvance rouergate. Il s’agit de Flamenca et du roman de Jaufre.
Flamenca

Le roman de Flamenca aurait été écrit à Nant dans la première moitié du XIIIe siècle par un proche des Roquefeuil auxquels le roman fait allusion, ou bien à Rodez (Rodés) dans l’entourage des comtes-trobadors.
Dans Flamenca, la description du mariage est un remarquable témoignage sur les fêtes de cour et l’énumération des instruments des jongleurs, des danses et des récits permet d’identifier des joueurs de harpe (arpas), de viole, de flûte (flaüta), de hautbois, de cornemuse et de chalumeau :
« L’us estiva, l’autre flestella
L’us musa, l’autre caramella. »

On trouve aussi des lanceurs de couteaux, des jongleurs et des acrobates.
Les conteurs passent en revue les grands classiques des récits de l’Antiquité (Alexandri, Juli César) et de la Bible, des chansons de geste (Karles Maines) et des troubadours :
« Golias, consi fon aucis
Ab tres peiras que-l trais Davis.
L’us diz de Samson con dormi
Quan Dalidan liet la cri. (...)
L’autre dis con fan l’Ancessi
Per gein lo Veil de la Montaina. (...)
L’us diz lo vers de Marcabru. »

Sont également évoqués Priam et la Belle Hélène, Ulysse et Achille, Enée, Tyr et Thèbes, Jason, Narcisse et Orphée, Gauvain et Tristan, Clovis et Pépin, Dédale et Icare...

Jaufre
Le roman de Jaufre, dont on savait qu’il avait été écrit dans l’entourage des comtes de Barcelone (Barcelona), rois d’Aragon, vicomtes de Millau (Milhau), pourrait également avoir été écrit en Rouergue à en juger par un morceau de manuscrit original trouvé en Aveyron par Jean Delmas.
Il s’agit d’un roman arthurien dont l’action se situe dans la forêt de Brocéliande. Il sera très populaire en Espagne et fut connu de Cervantès. Son originalité dans la littérature arthurienne réside dans la place faite, dans l’esprit des troubadours (trobadors), à l’histoire d’amour entre Brunissen et Jaufre.

Photo

Brouillards (fumses) de vallée et château (castèl) d'Algues, décembre 1994
© Tous droits réservés Institut Occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...