La tripièira

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Montjaux Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour tuer le cochon ou far masèl, on utilisait les services du tuaire ou sangnaire et, pour préparer la charcuterie, les femmes se faisaient aider par une maselièira, mangonièira, tripièira ou tripaira.

Ethnotexte

ROBERT ROUQUET

né en 1929 à Paris.

Transcription

Occitan
Français
« La mameta, la maire de la maire, èra cosinièira e anava dins las bòrias quand fasián lo pòrc e tot aquò. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...