Maison (ostal) et cabanes de vigneron au milieu de vignes (vinhals) cultivées en terrasses, juin 2001

Collecté en 2001 Sur la Commune de Marcillac-Vallon Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Maison (ostal) et cabanes de vigneron au milieu de vignes (vinhals) cultivées en terrasses, juin 2001

La plupart des vignes étaient cultivées dans les versants (traverses) bien exposés (adreches). Pour éviter le ravinement ou avoir suffisamment de terre dans les endroits rocheux, on construisait des murettes (paredons). Les terrasses avec les plans inclinés ainsi constituées étaient appelés différemment selon les lieux :
• còlas autour de Belmont sur Rance, terme également appliqué aux drains,
• coltadas en País costovin (cantons d’Entraygues sur Truyères et de Saint-Amans des Cots),
• bancèls sur les régions limitrophes du Gévaudan (Causse noir, Sévéragais),
bancas, bancarèls sur le canton de Conques,
• faissas dans le Millavois (Milhavés),
• laissas dans le Saint-Affriquain (Vabrés), terme s’appliquant aussi à des bancs rocheux.

« Je n’ai jamais rencontré de vignoble plus curieux et plus agréable à voir que celui de Marcillac, vu de la station de chemin de fer. Il forme un bassin profond et évasé, au centre duquel s’élève une montagne qui paraît presque isolée, et dont tous les flancs, comme ceux des montagnes environnantes, sont garnis de gradins à murailles et à terrasses couvertes de vignes bien tenues. » (Extrait de Etude des vignobles de France, de Guyot, 1878)

Photo

Maison (ostal) et cabanes de vigneron au milieu de vignes (vinhals) cultivées en terrasses, juin 2001
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...