Confrères (confraires) de L'Eschansonnerie de Saint-Bourrou (Sant-Borron) costumés avec la bannière (banièja)

Collecté en 2010 Sur la Commune de Marcillac-Vallon Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Confrères (confraires) de L'Eschansonnerie de Saint-Bourrou (Sant-Borron) costumés avec la bannière (banièja)

Sant-Borron
« On désigne sous ce nom la fête d’origine probablement ancienne célébrée tous les ans à Marcillac, le lundi de la Pentecôte, par les vignerons du pays. Le bourrou, qui semble par cette désignation, élevé à la dignité d’un saint, n’est autre chose que le bourgeon naissant de la vigne, dont l’apparition au printemps fait prévoir la récolte prochaine du vin.
La fête a toujours conservé un caractère religieux. Elle comprend, en effet, une messe à l’église paroissiale et un pèlerinage à Notre-Dame de Foncourieu, vieille chapelle, située aux portes de Marcillac et qui a eu en 1389 les honneurs de la consécration. Chaque vigneron a soin d’orner sa boutonnière d’un bouquet dans lequel de jeunes raisins occupent la place d’honneur. Des banquets, suivis de danses ou de promenades bruyantes, et d’explosion de fusées ou de pétards, la font durer jusqu’à une heure avancée de la nuit.
Beaucoup de vignerons ont même conservé l’habitude de la continuer le lendemain dans des réunions plus restreintes, auxquelles ils donnent le nom de Sent-Bourrounel. » (Extrait de Dictionnaire des institutions, mœurs et coutumes du Rouergue, d’Henri Affre)

Photo

 Confrères (confraires) de L'Eschansonnerie de Saint-Bourrou (Sant-Borron) costumés avec la bannière (banièja)
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...