Los aglands

Collecté en 1991 Sur les Communes de Lassouts, Pierrefiche Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il fallait des porcs très gras car la chair était plus savoureuse, le lard était utilisé pour la soupe et la graisse remplaçait l’huile dans la cuisine.

On les engraissait avec des bouillies, des raves, des pommes de terre (trufas), des châtaignes (castanhas), des glands (aglands), de la farine et toutes sortes de verdures. On conduisait même les porcs dans les châtaigneraies, après la récolte, ou dans les bois de chênes (garrics) pour qu'ils mangent les glands et ils se croisaient parfois avec les sangliers.

Ethnotexte

Raymond VAYSSIÉ

né en 1930 à Lassouts.

© Tous droits réservés Institut Occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...