Las petitas d'Angèla Bras

Collecté en 2001 par IOA Sur les Communes de Laguiole, Rodelle Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

En terre occitane, on déjeune le matin (endejunar), on dîne à midi (dinnar, despertinar) et on soupe le soir (sopar).

Sur le canton de Laguiole, on connaissait la plupart des spécialités du Rouergue septentrional : faldeta, petitas ou tripons, pascajons ou pascadas (sortes de crêpes épaisses), cuècha (aligot), picaucèl, retortilhat ou trufada, pastís de carn, cap de vedèl, pastre, farçons…

Voici la recette des petitas d'Angèle Bras, mère de Michel et grand-mère de Sébastien.

Ethnotexte

ANGÈLE BRAS

née Boudou en 1921 à Saint-Julien de Rodelle.

Transcription

Occitan
Français
« Aicí, apèlan las petitas de tripas de vedèl amb una pansa d’anhèl.
Cal copar las tripas del vedèl, cóser, e dins aquela pòcha, l’òm i met un alh, de cambajon e de persilh. Ensacavan las tripas dins la pèl de la pansa. Mès ieu trobave qu’aquò èra tròp lòng a faire alara copave un carrat de pansa, metiái las tripas, la fresa de vedèl, aiquí dedins. Ieu, quand fasquère les tripons, las copère pas, las tripas, las enrotlave sul det, las metiái dins la pansa, las plegave, las noetave amb una tripa e las fasiái còire coma aquò. Mès i metiái d’alh, de cambajon, de persilh e de pebre.
Les fasiái còire pendent tres oras, o de còps al forn del bolangièr quand aviá la plaça, ambe de pès de pòrc, de vin blanc, de tomatas, carròtas, doas o tres fuèlhas de laurièr e un pauc de thym. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...