213 Vacherie sur les Monts d'AUBRAC (Aveyron), en Aubrac (secteur de Laguiole)

Sur la Commune de Laguiole Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

213 Vacherie [vacada] sur les Monts d'AUBRAC (Aveyron), en Aubrac (secteur de Laguiole)

Traite (molza) manuelle au parc de claies (pargue)

« La traite des vaches se fait deux fois par jour : le matin à l’aurore, et le soir vers les trois heures. Pour accomplir ce travail les bergers ont soin de conduire le troupeau dans le voisinage du parc. Un nom est préalablement donné à chaque vache : Roussello, Moruelho, Costogno, Poumello, etc., etc. Chaque veau reçoit le nom de sa mère transformé au moyen d’un diminutif ou : Roussellou, Moruelhou, Costognou, etc. Lorsque la vache s’entend appeler par son nom elle accourt immédiatement, attirée surtout par la pincée de sel que lui donne habituellement le berger. La vache s’étant approchée on tire son veau du parc et on le laisse téter jusqu’à ce que la mère soit disposée à donner son lait. A ce moment on attache le nourrisson par le cou, à l’aide d’une corde, à la jambe antérieure gauche de la vache et l’on trait la vache. Le veau est ensuite détaché et laissé libre d’exprimer à son aise le lait qui reste encore dans la mamelle. Pour faire du bon fromage il faut effectuer une traite complète. Pour cela, épuiser complètement les mamelles ou en tarir trois des meilleures et laisser l’autre au veau. La matière grasse est toute à la fin. La traite est faite dans des farrats (seaux en bois de la contenance de vingt litres) et le lait versé dans des “gerles” de la contenance de 100 à 120 litres. » (Extrait de Le Fromage de Laguiole)

Vacada sus Aubrac e enguent del cantalés

Photo

213 Vacherie sur les Monts d'AUBRAC (Aveyron), en Aubrac (secteur de Laguiole)
© BESOMBES Christophe, FERRIER Jean

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...