Les ginçanaires

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de La Terrisse Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les racines de gentiane étaient utilisées par les locaux à des fins curatives mais également par des industriels pour la fabrication d'apéritifs.

On arrache la plante au moyen de la forca del Diable (fourche du Diable).

André précise que ce travail pénible est souvent effectué par de la main-d'œuvre étrangère.

Ethnotexte

ANDRÉ VALADIER

né en 1933 à La Terrisse.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá les ginçanaires que arrancavan las ginçanas.
Crese que cau trenta ans per avere una bona recòlta de ginçanas.
La ginçana èra arrancada pel còmpte de societats.
Es quicòm qu’avèm totjorn vist.
Aquò’s pas les òmes d’aicí que arrancavan las ginçanas, aquò’s les Espanhòls, mai que mai. Darnièirament ne veniá de Turquia. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...