J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

À côté de quelques grands domaines et d’exploitations moyennes, il y avait autrefois un grand nombre de petits paysans qui vivaient sur des propriétés morcelées.

La bòria fut très souvent, jusqu’au milieu du XXe siècle, une unité de production quasi-autarcique pratiquant une polyculture vivrière. Mais, en fonction de l'époque, du terroir ou de l’existence de débouchés particuliers, il pouvait y avoir une relative spécialisation. 

Ethnotexte

GEORGES MAUREL

né en 1931 aux Fargues de La Salvetat-Peyralès, décédé en 2012.

Transcription

Occitan
Français
« Mos parents èran sortits de Rometa, avián pas qu'un parelh de vacas. Alara lo papà anèt far bordièr a Las Fargas. Apèi crompèron aicí, a La Landa, i aviá una quinzena d'ectaras.
Avián de vacas, un bocin de blat, un bocin de patanons, un bocin de milh, un bocin de tot. I aviá de bòsces, tanben, tres ectaras de bòsces e doas ectaras de castanhal. Demorava dètz ectaras per trabalhar.
Lo pus gròs revengut aquò èra las vacas e los vedèls e los pòrcs grasses ambe las castanhas e los patanons. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...