La rebulhida e lo burre

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Huparlac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Jadis, le beurre était fabriqué à la main, sans baratte, essentiellement pour la consommation familiale.

En faisant chauffer le petit-lait (gaspa), on obtenait la rebulhida ou rebolhida appelée recuècha ou recuòcha ailleurs.

Dans le sud du département, c'est avec la recuècha que l'on fait la fameuse flauna ou flausona.

Ethnotexte

HENRI FABRE

né en 1934 à La Vayssiérie d'Huparlac, décédé en 2020.

Transcription

Occitan
Français
« La rebulhida, fasián aquò ambe lo lach que tornavan far caufar per tirar la burrada. La manjavan, la burrada. Mès, ambe quatre o cinc vacas, avián lèu fach lo burre, aquò èra pas coma ara ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...