Las tiuladas de montanha

Collecté en 2000 Sur les Communes de Enguialès-Le Fel, Vitrac-en-Viadène Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour éviter que le vent (ecir) ne pousse la pluie ou la neige sous les tuiles, on mettait de la terre glaise (bart) ou de la bouse de vache entre la volige (doèla) et les tuiles (tiulas).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Maurice BOSC

né en 1927 à Banroques d'Enguialès-Le Fel, décédé en 2019.

Transcription

Occitan
Français
« Aicí, aquò's un país de montanha e pièi, les ivèrns, i a de las eciras, aicí. L'ecira… Quand la bisa bufa, aquelas eciras, aquò passa jos las tiulas, entre las pòssas, aquò dintrava dins lo plancat, mème. Alèra avián, les anciens, dins lo temps, començavan de metre la doèla e, sus la doèla, metián siá de la glesa, tèrra glesa, o alèra mème de la bosa de vaca. Te fotián un brave giblat, aquí, pausavan la tiula dessús, qu'èra cavilhada, e aquí aquò arrestava las eciras. E n'i a un brave escach enquèra qu'òm tròba. Aquí, quand demoli(gu)èrem la granja enquèra d'un costat i aviá de bosa de vaca seca e, de l'altre costat, i aviá del bart, quoi,de la tèrra glesa. »
Les toitures de montagne
« Ici, c’est un pays de montagne et puis, les hivers, il y a des tourmentes, ici. La tourmente... Quand la bise souffle, ces tourmentes, ça passe sous les tuiles, entre les planches, ça entrait dans le grenier, même. Alors les anciens avaient, dans le temps, ils commençaient à mettre la volige et, sur la volige, ils mettaient soit de la glaise, de la terre glaise, ou alors même de la bouse de vache. Ils mettaient une bonne couche, là, ils posaient la tuile dessus, elle était chevillée, et ça arrêtait les tourmentes. Et on en trouve encore beaucoup. Ici, quand nous avons démoli la grange encore d’un côté il y avait de la bouse de vache sèche et, de l’autre côté de la terre glaise. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...