Lo grais d'endura

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Drulhe Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Face à la maladie, les anciens disposaient d’un ensemble de remèdes empiriques dont certains devaient être d’une efficacité toute relative si l’on en juge par l’important taux de mortalité.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Marie-Louise DELMUR

née Colomb en 1915 au Conquès de Drulhe, décédée en 2016.

Transcription

Occitan
Français
« Quand nos fasiam mal, nos disián :
“Passa z’i un grais d’endura !”
E z’o repetàvem a nòstres dròlles.
Un jorn, l’ainat me di(gu)èt :
“Di(g)a mamà, sabi çò que es, ara, lo grais d’endura !”
Lo grais d’endura, el aviá aprés…
Quand avián tuat lo pòrc, rotlavan aquel grais qu’apèlan la pana, aquò èra pas salat ni res e, pendent l’ivèrn, se'n fretavan las mans pel freg qu’atrapavan a las mans, las enjaladuras, e alèra el te prenguèt aquò pel… Mès èra content, aviá trobat lo grais d’endura. »
La graisse d’endure
« Quand nous nous faisions mal, ils nous disaient :
Passes-y de la graisse d’endure !”
Et nous le répétions à nos enfants.
Un jour, l’aîné me dit :
Dis, maman, je sais ce que c’est, maintenant, la graisse d’endure !”
La graisse d’endure, lui il avait appris...
Quand ils avaient tué le cochon, ils roulaient cette graisse qu’ils appellent la panne, ce n’était pas salé ni rien et, pendant l’hiver, ils s’en frottaient les mains pour le froid qu’ils attrapaient aux mains, les engelures, et alors lui il prit ça pour le...
Mais il était content, il avait trouvé la graisse d’endure. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...