Haie de chênes (garrics) ébranchés, secteur de Rodez-ouest, octobre-novembre 2004

Sur la Commune de Druelle Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Haie de chênes (garrics) ébranchés (rebugats), secteur de Rodez-ouest, octobre-novembre 2004

Les principales variétés de chêne sont représentées en Rouergue où il est souvent planté dans les haies, surtout en Rouergue occidental. Le chêne pédonculé (garric) est très répandu en Ségala (Segalar). Il fournit un excellent charbon de bois et du tanin. Le chêne blanc ou pubescent, appelé blaca, sur les Grands Causses, et garric sur les autres causses rouergats, pousse en taillis d’arbres tortueux sur les causses et sur le rougier (rogièr) de Camarès (Lo Pont de Camarés). Le chêne sessile, appelé rove ou roire, est très répandu sur l’étage collinéen. Il est exploité en taillis ou en futaie dans les Palanges (Palanjas). Le chêne vert (euse) est présent dans la vallée du Tarn, en amont et en aval de Millau (Milhau). Présent autour de Peyrelade (Pèiralada), le chêne kermès, typique des rocailles méditerranéennes, est appelé garrolha en languedocien, terme occitan construit comme garric sur le radical “kar / kal”.

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...