Lo jorn que tuàvem lo pòrc

Collecté en 1998 Sur les Communes de Condom-d'Aubrac, St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Quand on tuait le cochon, la famille et les voisins étaient mis à contribution. Les enfants n’allaient pas à l’école.

La sangueta est une préparation à base de sang. Les recettes varient : oignons, lard, céleri, mie de pain, crème fraîche, œufs… On en faisait aussi quand on tuait une volaille.

La trocha est le filet.

Ethnotexte

JULIETTE ALAZARD

née Cros en 1914 à La Borie du Grifoul de Saint-Chély.

HÉLÈNE GINISTY

née Gasq en 1917 au Viala-Bas de Condom d'Aubrac.

Transcription

Occitan
Français
« Aquel jorn, fasiam sovent una sangueta. Manjàvem la trocha, la poncha del filet, rostida al forn. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...