Las tiulas

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Comps-la-Grand-Ville Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JEAN-CLAUDE JARECKI

né en 1948 à Comps La Grandville.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò's aicí que triam las tiulas, aquò s'apèla La Barta, le lieu-dit. Cada matin vam trabalhar la pèira al Ròc, alà. Òm la desraba a la piòcha, a la massa e la sortissèm al manitou, aquí, per la trabalhar. Aquò's aicí que fasèm lo calibratge. Las que se desdoblan plan, ne fasèm de tiulas e las que se desdoblan pas gaire ne fasèm de lausas (?). Aquò's en fonccion de la pèira, cossí se durbís. Se se durbisson coma cal mès n'i a que petan, an de venas e petan.
Ten, fai passar lo martèl ! »
Les ardoises
« C’est ici que nous trions les ardoises, ça s’appelle La Barthe, le lieu-dit. Chaque matin, nous allons travailler la pierre au Roc, là-bas. On l’arrache à la pioche, à la masse et nous la sortons au manitou, là, pour la travailler. C’est ici que nous faisons le calibrage. Celles qui se dédoublent bien, nous en faisons des ardoises et celles qui ne se dédoublent pas beaucoup nous en faisons des lauses. C’est en fonction de la pierre, comment elle s’ouvre. Si elles s’ouvrent comme il faut mais il y en a qui cassent, elles ont des veines et elles cassent.
Tiens, fais passer le marteau ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...