La solenca

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Colombiès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le dernier jour des battages, on faisait un repas de fête, la solenca. Mais, avant cela, dans les grandes exploitations, la maîtresse de maison devait préparer les nombreux repas à servir chaque jour aux escodeires.

Comme pour la fenaison, la solenca marquant la fin des travaux était souvent agrémentée d’un plat de peisses que l’on allait pêcher dans l'Avairon.

Ethnotexte

ALBERT CAZOR

né en 1923 à La Garrigue de Colombiès.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...