Les farçons

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Campouriez, Cantoin Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

En terre occitane, on déjeune le matin (endejunar), on dîne à midi (dinnar, despertinar) et on soupe le soir (sopar).

La base de l’alimentation rouergate, occitane et rurale, c’était la soupe, le cochon, les pommes de terre et le fromage.

En Viadène, on déjeunait le matin avec des pascadas et, le soir, on mangeait souvent la soupe au lait.

Les spécialités montanhòlas étaient l'aligot appelé cuècha, le retortilhat, la faldeta farcida, les farçons, le picaucèl…

Lucien nous donne sa recette des farçons. Ils sont élaborés sans viande.

Ethnotexte

LUCIEN BRAS

né en 1934 à Campouriez, décédé en 2014.

Transcription

Occitan
Français
« Dins les farçons, mete de bledas, de persilh, de cerfuèlh, qualquas cebas picadas, d’uòus e, al luòc de metre de farina, mete de vièlh pan, aquò’s un pauc pus laugièr. E, de còps, de tomatas mès pas de carn. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...