La caça als aucelons

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Baraqueville, Camboulazet Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Aux confins du loisir et de l’activité professionnelle, la chasse (caça) et la pêche (pesca) étaient couramment pratiquées et contribuaient à l’approvisionnement des auberges. 

Les techniques de chasse traditionnelles s’apparentaient au braconnage, mais elles étaient relativement tolérées. 

On chassait par temps de neige, a la pista, et on confectionnait des collets (liçons, sedons) avec du fil de cuivre pour les lièvres (lèbres) ou les lapins et avec du crin de jument pour les oiseaux (aucèls), ainsi que des pièges à oiseaux (tindèlas, tendèlas, tendas). On chassait également à l'affût, a l'espèra.

Sur le Ségala, la chasse hivernale des petits oiseaux (aucelons) au filet (fialat) était très répandue.

Ethnotexte

Edmond GOMBERT

né en 1936 aux Jonquières de Carcenac-Peyralès.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...