La cabra de Mossur Boièr…

Collecté en 1998 Sur les Communes de Baraqueville, Pradinas, St-Salvadou Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La foi n'empêchait pas l'existence d'histoires drôles, de formules ou de chants satiriques ironisant sur le clergé, les paroissiens ou les pratiques religieuses. Les parodies du sacré sont calquées sur des matrices issues de la liturgie.

Le caractère humoristique de cette parodie du sacré est renforcé par la vitesse d'interprétation de Marinette.

Son

Marinette GUIBERT

née Tournier en 1937 à Pradinas.

Transcription

Occitan
Français
« La cabra de Mossur Boièr
Sautèt per l’òrt del vesin.
Lo vesin li’n fotèt d’al cap a la coa.
La cabra fa(gu)èt : “ Mèèèmèèèntò !”
O seribio, seriba…
Se ne crebas pas d’aqueste còp,
Te caldrà crebar dins l’an,
O pel cais del lop passaràs.
Lo pòrc de Mossur Bodon
N’a fach testamenta.
Dòna la carn al curat,
Lo presor a Mossur Bodon,
La vessi(g)a a Madama,
Per li far salivas tota sa vida.
Lo curat de Sent-Sauvador
Butava un tropèl de motons
Amb un pal de vaissadon,
Benlèu encara los buta… »
La chèvre de Monsieur Boyer
« La chèvre de Monsieur Boyer
Sauta dans le jardin du voisin.
Le voisin la frappa de la tête à la queue.
La chèvre fit : “ Mèèèmèèènto !”
O seribio, seriba...
Si tu ne crèves pas cette fois-ci,
Il te faudra crever dans l’année,
Ou par la gueule du loup tu passeras.
Le cochon de Monsieur Boudou
En a fait testament.
Il donne la viande au curé,
La caillette à Monsieur Boudou,
La vessie à Madame,
Pour qu’elle salive toute sa vie.
Le curé de Saint-Salvadou
Poussait un troupeau de moutons
Avec un bâton de noisetier,
Peut-être encore les pousse-t-il... »
© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...