Lo pastre de Las Ressenadas

Collecté en 1991 Sur la Commune de Aurelle-Verlac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Albertine a appris cette histoire sur un almanach lozérien.

Nous avons également collecté cette histoire auprès de Raymond Viala de Bellas, entre Sévérac le Château et Le Massegros en Lozère.

Ethnotexte

Albertine MERCADIER

née Magnes en 1915 à Plagnes (48).

Transcription

Occitan
Français
« Lo pastre de Las Ressenadas se voliá anar confessar per Pascas mès sabiá pas tròp cossí dire sos afaires… I anèt e lo curat li refusèt l'absolucion.
L'altre, èra pas content… Anèt cercar una vièlha pèl de lèbre, la farci(gu)èt ambe de bren, la cordurèt e la portèt al curat. Lo curat li donèt l'absolucion per çò que la lèbre l'interessava.
Mès que, quand lo curat s'entrachèt de cossí èra la lèbre, li passèt detràs e li di(gu)èt :
“E di(g)a, pastre de Las Ressenadas ! T'ai confessat, te desconfesse !
– A, çò qu'es fach es fach, mossur lo curat, lo pastre de Las Ressenadas es confessat !” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut Occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...