Cabane (cabana, cairon, casèla) en pierre sèche avec toiture (teulada) carrée à la base et circulaire au sommet et lanterne d'envol, au Mas de Bouyssou de Camboulan, août 1995

Sur la Commune de Ambeyrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cabane (cabana, cairon, casèla) en pierre sèche avec toiture (teulada) carrée à la base et circulaire au sommet et lanterne d'envol, au Mas de Bouyssou de Camboulan, août 1995

Dès le Néolithique, les premiers habitants à avoir fait souche dans le pays (país) ont construit des cabanes de pierre appelées cairons, cabanas ou casèlas.
La pierre du causse étant gélive, les premières constructions ont disparu. Mais la technique s’est transmise jusqu’à nos jours pour édifier des cabanas de berger (pastre) ou de vignerons (vinhairons), des petites étables (establons), des grangettes (fenials ou grangetas), mais aussi des poulaillers (galinièrs) et surtout des pigeonniers (colombièrs, pijonièrs), particulièrement nombreux dans un canton où les terres à blé du causse et du terrefort (tèrrafòrt) dominent largement.

Lo Mas de Boisson de Cambolanh, comuna d'Ambairac, agost de 1995

Photo

Cabane (cabana, cairon, casèla) en pierre sèche avec toiture (teulada) carrée à la base et circulaire au sommet et lanterne d'envol, au Mas de Bouyssou de Camboulan, août 1995
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...