Los gants per Milhau

Collecté en 1997 Sur les Communes de Aguessac, Castelnau Pégayrols, Millau, Verrières Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y avait toutes sortes de petits métiers sédentaires ou ambulants comme le cordonnier appelé sudre ou pegòt, l’esclopièr (sabotier), lo jotièr (jougtier), lo barricaire (tonnelier), l’estamaire (étameur), l’amolaire, ganha-petit ou agusaire (rémouleur), le tailleur appelé sartre, lo cadièiraire (fabricant de chaises), lo candelaire (fabricant de chandelles), lo matalassièr ou matalassaire (fabricant de matelas), lo pelharòt ou pelhaire (chiffonnier)…

La proximité de Millau garantissait un débouché aux gantelièiras qui
cousaient les gants à domicile pour le compte des entreprises millavoises.

Ethnotexte

MARIA MONTROGNON

née Molinier en 1916 à Castelnau-Pégayrols.

Transcription

Occitan
Français
« Los anàvem quèrre a-n-Agassac a-n-acò d'una femna e ne portàvem per tota la setmana. Lo dissabte, anàvem tornar portar los qu’aviam faches e no’n donava d’autres. Mès los corduràvem a la man. I passàvem la mitat de la nuèch de còps. Caliá doas oras e mièg per un parelh. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...