La Carèma, l'ola

Collecté en 2000 Sur la Commune de Vimenet Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le Carême était observé avec rigueur : on nettoyait scrupuleusement la marmite (ola) per manjar la sopa a l’òli (pour manger la soupe à l'huile végétale), la graisse animale étant prohibée.

Les pascadas sont des sortes de crêpes épaisses.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

RENÉE VÉZINET

née Ricard en 1921 à Villefranque de Vimenet.

Transcription

Occitan
Français
« Quaranta jorns… La Carèma… Manjàvem pas de carn lo mècres, lo vendres ni lo sabtes. Manjàvem pas que de pascadas o d'uòus, o de trufons. Aquò èra defendut. E, la cosina, la fasián laugièira, aquel jorn… Sabètz… Aqueles tres jorns.
Ma bèla-mèra lo fasiá dins lo temps, vaisselavan l'ola e tornavan pas metre de matièiras grassas dins l'ola juscas après Pascas, juscas a Pascas. »
Le Carême, la marmite
« Quarante jours… Le Carême… Nous ne mangions pas de viande le mercredi, le vendredi ni le samedi. Nous ne mangions que des pascadas ou des œufs, ou des pommes de terre. C'était défendu. Et, la cuisine, ils la faisaient légère, ce jour-là… Vous savez… Ces trois jours.
Ma belle-mère le faisait dans le temps, ils nettoyaient la marmite et ne remettaient pas de matières grasses dans la marmite jusqu'après Pâques, jusqu'à Pâques. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...