Rouleau (redolet, rotlèu) épannelé servant à dépiquer (escodre), dans le Villeneuvois (secteur de Villeneuve d'Aveyron), mars 1995

J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Rouleau (redolet, rotlèu) épannelé servant à dépiquer (escodre), dans le Villeneuvois (secteur de Villeneuve d'Aveyron), mars 1995

En Rouergue occidental, le rouleau (redolet, rotlèu) s’est imposé au milieu du XIXe siècle.

En Ségala (Segalar), il s’agissait d’un rouleau de grès, plus haut que large, son diamètre pouvant atteindre 1 m.

Sur le causse, il s’agissait d’un rouleau de calcaire, souvent épannelé, large d’environ 1 m et d’un diamètre d’environ 60 cm. On s’en servait plus particulièrement pour battre les vesces et les haricots.

Le rouleau était encadré par un bâti qui permettait de l’atteler à une paire de vaches, de préférence aux bœufs : « Fasián vira-vira ambe las vacas. »

Sur le bâti prenait place un enfant ou un ancien pour récupérer les défécations des vaches au moyen d’un récipient muni d’un long manche : « Parava lo caçòl. »

Causse de Vilanòva (de Roergue), març de 1995

Photo

Rouleau (redolet, rotlèu) épannelé servant à dépiquer (escodre), dans le Villeneuvois (secteur de Villeneuve d'Aveyron), mars 1995
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...