Lo vacivièr

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Viala-du-Tarn Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y avait des foires à la loue (lògas) au mois de mai ou pour la Saint-Jean. En Rouergue méridional c’était surtout pour la crotz de mai, le 3 mai. Les domestiques portaient parfois des signes distinctifs indiquant leur domaine d'activité.

Lo vacivièr était un jeune berger (pastron) qui s'occupait des antenais, los vacius et las vacivas.

Lorsque les places étaient mauvaises, on s’empressait de changer de maître.

Les jeunes pastres et les serventas ou chambrièiras étaient recrutés directement dans les maisons.

Ethnotexte

JEAN MAILLEBUAU

né en 1921 à Saint-Symphorien du Viala du Tarn.

Transcription

Occitan
Français
« Aquel enfant partiguèt per far vacivièr mès descalç. Quauques jorns après, lo patron li crompèt un parelh d’esclòps montats. Aquel enfant, quand agèt aqueles esclòps, sautava de jòia, èra talament content ! Èra urós. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...