Lo dòl e los enterraments

Collecté en 1994 par IOA Sur la Commune de Tayrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Quand il y avait un deuil (dòl) dans une famille, on arrêtait la pendule, on recouvrait les miroirs (miralhs) d'un linge et on allait parfois poser un crêpe (crespe) sur les ruches (bornhons).

Le rituel des cérémonies d’enterrement dépendait de l’existence d’une confrariá de la bona mòrt, ou de la classe d’enterrement choisie par le défunt ou par ses proches.

Ethnotexte

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...