Tota la nuèch…

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Ste-Juliette-sur-Viaur Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Faute de musiciens, on faisait danser à la voix en interprétant des pots-pourris, en chantant “al tra-la-la” ou en utilisant des objets du quotidien (peigne, bouteille et cuillères…).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

MARCELLE VESY

née Massol en 1907 à Paris.

Transcription

Occitan
Français
« “Tota la nuèch,
Remena que remena,
Tota la nuèch,
De còps de pè pel lièch. (bis)

S’aquò èra pas qu’un còp,
L’òm sauriá pas que dire,
S’aquò èra pas qu’un còp,
L’òm cresiá que passariá.

S’aquò èra pas qu’un còp,
L’òm sauriá pas que dire,
E l’òm cresiá qu'aquò li passariá.

Tota la nuèch,
Remena que remena,
Tota la nuèch,
De còps de pè pel lièch.

S’aquò èra pas qu’un còp,
L’òm sauriá pas que dire,
E l’òm cresiá qu’aquò li passariá.

S’aquò èra pas qu’un còp,
L’òm sauriá pas que dire,
E l’òm cresiá qu’aquò li passariá.”

Voilà pour la bourrée. »
Toute la nuit...
« “Toute la nuit,
Remue et remue,
Toute la nuit,
Des coups de pied dans le lit.

Si ce n’était qu’une fois,
On ne saurait pas quoi dire,
Si ce n’était qu’une fois,
On croyait que ça passerait.

Si ce n’était qu’une fois,
On ne saurait pas quoi dire,
Et l’on croyait que ça lui passerait.

Toute la nuit,
Remue et remue,
Toute la nuit,
Des coups de pied dans le lit.

Si ce n’était qu’une fois,
On ne saurait pas quoi dire,
Et l’on croyait que ça lui passerait.

Si ce n’était qu’une fois,
On ne saurait pas quoi dire,
Et l’on croyait que ça lui passerait.”

Voilà pour la bourrée. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...