Aquí son las bolas !

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Ste-Geneviève-sur-Argence Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les trèves ou trèvas étaient des revenants qui se manifestaient de diverses manières pour inciter les héritiers à faire dire les messes qui avaient été prévues pour le repos de l’âme d'un défunt.

Cette croyance était assez répandue jusqu'au début du XXesiècle.

Jeanne raconte l'histoire d'un homme qui déplaçait les bornes de sa propriété et était réprimandé par l'âme de son voisin défunt.

Ethnotexte

JEANNE ANDRIEU

née Raffy en 1924 à Paris.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra un òme que cambiava las bolas per ganhar un bocin de tarrenh. Son vesin mori(gu)èt e, la nuèch, lo vesin tornava – d’après lo monde d’al Quièr – e cridava :
“Aquí son las bolas ! Aquí son las bolas !” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...