Mia, mièg-mai s'apròcha...

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Ste-Eulalie-de-Cernon Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson de loue était chantée à l'occasion des feux de la Saint-Jean (radals, joanadas, fenestrets, cabanons…). Ce jour-là, les domestiques changeaient généralement de patron.

En Rouergue méridional, on trouve la variante "Mia Totsants", autre date traditionnelle de début de contrat de travail pour des domestiques.

Elle a été publiée dans "Chansons du pays d'oc", par Léon Froment.

Son

Gilbert GRIMAL

né en 1928 à Sainte-Eulalie de Cernon.

Transcription

Occitan
Français
« Mia mièg-mai s’apròcha,
Mia nos cal quitar,
Dins una autra vilòta,
Iè, iè, cal anar trabalhar.

Lo seras quand vau claure,
Lo mèstre es sul portal,
Que ne còmpta las fedas,
Iè, iè, me menaça del pal.

Regrete pas lo mèstre,
Ni la mèstra non plus,
Regrete pas que la chambrièira,
Iè, iè, que la veirai pas pus.

Faguèt una pascada,
La batiá ambe la man,
Aquela salopassa,
Iè, iè, la me voliá far manjar.

Pica, pica relòtge,
Vira, vira solelh,
Mia mièg-mai s’apròcha,
Iè, iè, quora no’n anarem ? »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...