Los mestièrs

Collecté en 1999 par IOA Sur la Commune de St-Salvadou Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y avait toutes sortes de petits métiers sédentaires ou ambulants comme le cordonnier appelé sudre ou pegòt, l’esclopièr (sabotier), lo jotièr (jougtier), lo barricaire (tonnelier), l’estamaire (étameur), l’amolaire, ganha-petit ou agusaire (rémouleur), le tailleur appelé sartre, la coseira ou cordurièira (couturière), lo cadièiraire (fabricant de chaises), lo candelaire (fabricant de chandelles), lo matalassièr ou matalassaire (fabricant de matelas), lo pelharòt ou pelhaire (chiffonnier)…

Souvent l'épicier était surnommé lo Caifà, du nom de la marque de café.

Ethnotexte

Paulette GINESTET

née Alcouffe en 1932 à Pezet de Saint-Salvadou.

Transcription

Occitan
Français
« Passavan per asugar los cotèls. Quand arribavan dins lo vilatge, cantavan.
Li aviá de rempalhaires de cadièiras atanben e de gitanas que vendián de dentèlas. Amai l’estamaire, passava.
Lo Caïfa, n’ai entendut parlar mès aquò’s pus vièlh aquò. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...