A Tolosa cal anar… (Lo rodet)

Collecté en 1991 Sur les Communes de St-Rome-de-Cernon, Ségur Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Nous avons déjà publié deux versions de cette chanson collectées sur le canton de Rignac.

Celle présentée ici, quelque peu différente, nous permet de préciser une fois de plus l'’importance du moulin et de la farine dans les métaphores amoureuses. La substitution dans le dernier couplet du mot “amour” par celui de “vent” vient renforcer cette analyse. (CORDAE)

Son

JULES LACOMBE

né en 1910 à Vissac de Ségur.

Transcription

Occitan
Français
« L’autre jorn en me promenent,
Mès ne rencontrère,
Tot en me promenent,
Ne rencontrère un molin de vent.

Dedins aquel molin de vent,
Li aviá una molinièira.

“E vos, brava molinièira,
Volriatz pas lo(g)ar un vailet
Per far virar lo rodet ? (bis)

– Ieu quand lo(gu)e un vailet,
Ieu lo lo(gu)e a ma mòda. (bis)

Me cordura, me repassa,
Me fa sautar la palhassa,
Me fa rodar lo rodet,
E aquí n’ai un bon vailet !

Me moldura, me repassa,
Me fa sautar la palhassa,
Me far rodar lo rodet,
E aquí n’ai un bon vailet !

– Mèstra, quand me pagaretz,
Bandarem la pola blanca. (bis)

Ne biurem de bonas tassadas,
D’aquel temps l’amor vendrà,
E lo rodet rodarà.” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...