Lo boièr

Collecté en 1991 Sur la Commune de St-Laurent-de-Lévézou Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Nous avons recueilli sur le Lévézou deux versions très différentes du “"Boièr".

Cette version a été largement répandue diffusée au début du siècle par les instituteurs et les folkloristes.

Elle est interprétée ici de façon remarquable par les frères Forestier. Le premier chante en prolongeant ses notes finales sur lesquelles le second amorce sa réponse. (CORDAE)

Son

HENRI (RICA) ET ROGER FORESTIER

nés en 1930 et 1935 à Castries de Saint-Laurent du Lévézou.

Transcription

Occitan
Français
« [Quand lo boièr ven de laurar, (bis)
Planta aquí sa gulhada, (bis)
Tròba sa femna al pè del fuòc, (bis)
Tota desconsolada, (bis)
A, e, i, ò, u…
Tota desconsolada.]

“Se siás malauta diga-z-o, (bis)
Te farem un potatge, (bis)
Amb una raba, un caulet, (bis)
Una alauseta magra, (bis)
A, e, i, ò, u…
Una alauseta magra.

– Se ieu morisse, entarra-me, (bis)
Al pus fons de la cava, (bis)
Los pès virats vas la paret, (bis)
Lo cap jos la canèla, (bis)
A, e, i, ò, u…
Lo cap jos la canèla.” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...