Las vèspras del Calvinet

Collecté en 1993 par CORDAE Sur la Commune de St-Cyprien-sur-Dourdou Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Si les parodies religieuses se débitaient fréquemment dans les mariages, certaines d'entre-elles font de celui-ci leur principal ressort facétieux. C'est le cas de ces vêpres très répandues à questions et réponses entre un père, une mère et leur fils au sujet du mariage de ce dernier.

Chantées sur l'un des airs des vêpres (sans doute le psaume 113 "In exitu"), c'est-à-dire des offices du dimanche après-midi, elles sont relativement populaires dans plusieurs régions françaises et occitanes.

Pour notre part, nous en avons retrouvé plusieurs versions dans le Tarn et dans le Lot. Ces parodies prennent parfois le nom de "Vèspras" suivi du nom d'une localité, ce qui est le cas de celle présentée ici (Calvinet est le nom d'une commune du Cantal).

Dans la parodie d'Urbain Falip, le fils répond aux questions de ses parents par la contradiction. Il ne veut en aucune façon les imiter et désire offrir ce qu'il y a de plus beau à sa future épouse.

Notre informateur tient cette parodie de son père. (CORDAE)

Son

URBAIN FALIP

né en 1925 à La Cantaloubie de Saint-Cyprien.

Transcription

Occitan
Français
« Tu, siás mon amic,
Traïna malur,
Caga-profit,
Te vòls maridar,
Tu, siás mon amic.

– Mon pèra, ma mèra,
Pensariatz-vos,
Que me maridariái pas,
Coma fasquèretz vos ?

– Tu, siás mon amic,
Traïna malur,
Caga-profit,
Ambe qual te vòls maridar,
Tu, siás mon amic ?

– Amb una polida domaisèla, mon pèra,
Pensariatz-vos,
Que prendriái una vièlha,
Coma fasquèretz vos ?

– Tu, siás mon amic,
Traïna malur,
Caga-profit,
Ambe de que l’abilharàs,
Tu, siás mon amic ?

– Amb una polida rauba de seda, mon pèra, ma mèra,
Pensariatz-vos,
Que fariái amb una rauba de sargau,
Coma fasquèretz vos ?

– Tu, siás mon amic,
Traïna malur,
Caga-profit,
Ont la passejaràs,
Tu, siás mon amic ?

– Per una polida passejada, mon pèra, ma mèra,
Pensariatz-vos,
Que la fariái montar sul forn,
A còps de furgor pel cuol,
Coma fasquèretz vos ? »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...