Les montanhièrs

Collecté en 2000 Sur la Commune de St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Selon un calendrier immuable, les bêtes montent sur l'Aubrac le 25 mai et en redescendent pour la Sent-Guirald (Saint-Géraud), le 13 octobre.

Le nombre de montanhièrs employés dans un masuc dépendait du nombre de vaches à traire. La promiscuité n'était pas toujours évidente à gérer.

Ceux qui n'étaient pas trop loin du village d'Aubrac allaient parfois s'y divertir mais, l'alcool aidant, les bagarres à coups de drelhièr n'étaient pas rares. Le drelhièr est une redoutable trique d'alisier.

Le 3 octobre était une date importante pour les montanhièrs. C'était jour de foire à Aubrac. De nos jours, une messe et un repas y réunissent encore ce jour-là les anciens montanhièrs d'Aubrac.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

EMILIEN MAGNE

né en 1919 à Saint-Amans (48), décédé en 2017.

Transcription

Occitan
Français
« Los montanhièrs, lo ser, venián faire la rumba,aquí en faça, à l'Hôtel de Montagne qu'apelavan, ches Brassac. Fasián de tot. I passavan una partida de la nuèch. Après, fotián lo camp dins la nuèch, allez,quand avián acabat.
Començavan de bien cassar la crosta, lo ser, e puèi de vin pel còl e… »
Les buronniers
« Les montanhièrs, le soir, venaient faire la rumba, là en face, à l’Hôtel de Montagne comme on l’appelait, chez Brassac. Ils faisaient de tout. Ils y passaient une partie de la nuit. Après, ils foutaient le camp dans la nuit, allez, quand ils avaient fini.
Ils commençaient par bien casser la croûte, le soir, et puis du vin dans le gosier et... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...