Las pomas

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Rares étaient les secteurs où le climat ne permettait pas une petite production fruitière familiale.

Il y avait des pommiers (pomièrs) dans les haies (bartasses), mais aussi de véritables pomarèdas.

Il y avait les variétés à couteau, les variétés de longue conservation, les variétés à cidre… Les plus connues étaient la ri(g)alhe d’Antraigas, la fustièira, la caramila, la mauveta… La plus répandue sur la Montagne était la fustièira.

Ethnotexte

RAYMOND ROCHER

né en 1924 à Saint-Chély d'Aubrac.

Transcription

Occitan
Français
« Mon paire apelava aquelas pomas de “sang d’ase”. Las gardavan per l’ivèrn. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...