A lo polit nenon !

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'air de cette berceuse est celui du "Cosin de París" et de la "Cançon de Castèlnòu" attribuée à Arthémon Durand-Picoral (1862-1937), instituteur originaire de Saint-Chély d'Aubrac qui vécut à Castelnau de Mandailles.

Son

LOUISE BONNAYS

née Roux en 1923 à Saint-Chély.

Transcription

Occitan
Français
« A ! lo polit nenon,
Que lo Bon Dius m'envòia,
Quan bonur, quna jòia,
Qu'es polit mon Renon,
Qu'es polit mon Renon !

Coma l'aur es rossèl,
A una fina boqueta,
Una doça maneta,
E dos uèlhs blus de cièl,
Coma l'aur es rossèl,

Te sembla papanon,
Mai que sa mamaneta,
Fai-li una potoneta,
Pòds pas dire de non,
Te sembla papanon.

Dins son brèç amagat,
Menut se repotilha,
E diriatz una filha,
Mès aquò's un ainat,
Dins son brèç amagat.

Ara s'es endormit,
Après dos tetas-tetas,
Bolegas las potetas,
E soritz amarmit,
Ara s'es endormit. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...