Lo pastre

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de St-Beauzély Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Avant la motorisation des années 50-60, le recours à une main-d’œuvre saisonnière ou annuelle était chose courante pour beaucoup d’exploitations.

Il y avait donc une domesticité assez nombreuse et relativement spécialisée. Lo batièr s’occupait des bœufs, lo vaquièr des vaches, lo pastre et lo tras-pastre gardaient les troupeaux de brebis. L’été, on louait des estivandièrs pour la fenaison et les moissons.

Ethnotexte

ALBAN SÉGURET

né en 1923 à Saint-Beauzély.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...