Las fedas

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de St-Beauzély Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Avant l’introduction de la lacauna, les races locales étaient élevées pour la laine (lana) et pour l’agneau (anhèl). Ce n'est qu'à partir du XXe siècle que s'est généralisé l'élevage laitier pour le roquefort et qu'ont été constitués des tropèls de lacaunas.

Le parròt est le bélier. Il est aussi désigné par les noms aret et moton.

Ethnotexte

LOUIS MIGAYROUX

né en 1928 à Saint-Beauzély.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra un pauc la raça del país, anàvem cercar un parròt chas un vesin que sabiam que aviá un bon tropèl o coma aquò.
La lacauna es venguda reelament aicí dins las annadas 50, 60. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...