La suceta a l'aubèrja

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de St-Beauzély Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L’activité commerciale des fièiras et les échanges de toutes sortes se traduisaient par l’existence de nombreuses aubèrjas, remesas et autres relais. Dans les aubèrjas, on servait le vin au litre ou au pinton. On y allait le dimanche matin après la messe et on y faisait bombance les jorns de fièira.

Ethnotexte

PAULETTE PORTES

née Malaval en 1932 à Saint-Beauzély.

Transcription

Occitan
Français
« Cada matin, lo Mauriçon anava beure la suceta. Aquò èra un pichon veire de nhôla. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...