Terrasses (faissas, laissas) sur un versant (travèrs) de colline, à Montméjean, octobre 1999

J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Terrasses (faissas, laissas) sur un versant (travèrs) de colline, à Montméjean, octobre 1999

Appelés travèrs ou penjals voire cevenas, les versants sont des adrechs quand ils sont exposés au soleil et ceux exposés au nord sont des evèrs ou iversencs.

Les petites terrasses naturelles ou artificielles, cultivées ou non, qui forment des replats dans les vallées du Rouergue méridional sont appelées faissas ou laissas.

« Ancien château de la famille de Montméjean dans un site qui rappelle celui de Saint-Véran. L’édifice fut remanié au XVIIe siècle.
En 1070, Raymond Hugues de Montméjean se fit moine à Aniane. Charles d’Armagnac, vicomte de Creissels, s’empara de force du lieu en 1471.
Les seigneurs furent au XVIe siècle les Granger et à la fin du XVIIe siècle et au XVIIIe siècle, les Dupuy-Montbrun. Il y avait une chapelle seigneuriale (restes du chevet roman). » (Jean Delmas, 1999)

Photo

Terrasses (faissas, laissas) sur un versant (travèrs) de colline, à Montméjean, octobre 1999
© Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...