Las cavalas en susor, lo Drap e los angèlus

Collecté en 1989 Sur la Commune de St-André-de-Najac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les anciens se souvenaient des peurs (paurs, pors) dont parlaient leurs grands-parents. Dans une société très christianisée, le Diable tenait une place importante.

Le Drac ou Drap est un personnage fantastique parfois farceur ou moqueur, souvent inquiétant. Il avait la faculté de se transformer en animal ou en objet. Esprit aquatique chez les Romains, on disait qu'il était le fils du Diable.

Son

MARIA NOËLISE COUFFIN

née Dalet le 8 decembre 1905 à La Pendarie de Saint-André de Najac. Décédée le 22 août 2000.

Transcription

Occitan
Français
« Entendián las cavalas que sautavan, que petnavan, que…
E l'i anavan a l’estable e disián qu'èran totas plenas de susor. Las trobavan qu'èran totas plenas de susor e i aviá pas degús, i aviá pas res, sai pas qué, voilà !
E apèi, di(gu)èron que avián metut l’angèlus lo matins, a miègjorn e lo ser per far partir lo Drap, soit-disant. »

Pas de traduction pour le moment.

© Centre d’animation de loisirs en Rouergue (CALER) - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...