L'abat Besson e las doas bessonas a Lagarda Viaur

Collecté en 1989 Sur la Commune de St-André-de-Najac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'abbé Justin Bessou (1845-1918), né à Méjalanou sur la commune de Saint-Salvadou, a laissé un souvenir impérissable dans la mémoire des familles qui l'ont côtoyé.

Majoral du Félibrige, il est le plus connu des écrivains rouergats de langue d'oc de la fin du XIXe siècle et du début du XXe.

Son

RENÉ GARRIGUES

né en 1920 à L'Herm de Saint-André de Najac.

Transcription

Occitan
Français
« Anava far lo catechirme a Lagarda Viaur, lo curat Besson. E davalava per la rota, a pè. Bien entendu, aviá pas de comunicacions, de bicicleta, ni mai pas res a-n-aquel moment. Davalava e legissiá son bréviaire. Alèra montavan doas dròllas que anavan a Sent-Andriu. El davalava, anava a Lagarda, e las dròllas montavan, anavan a Sent-Andriu.
E alèra lor di(gu)èt :
“Ont anatz, filhòtas ?
– E anam a Sent-Andriu far de comissions. E vos Mossur lo curè ?
– Ieu m’en vau a Lagarda Viaur dire la messa.”
E alèra lor demandèt :
“Quantas sètz de familha ?
– Sèm doas e doas bessonas.
– E ben, lor di(gu)èt, ieu, sèm sèt e sèm sèt Bessons !” »

Pas de traduction pour le moment.

© Centre d’animation de loisirs en Rouergue (CALER) - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...