Totjorn l'ai coma lo vòle…

Collecté en 2000 Sur les Communes de St-Amans-des-Cots, St-Côme-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson féministe bilingue (couplets en français, refrain en occitan) est également connue en Rouergue occidental où elle était chantée sur un air de branle.

Son

ODETTE MARCILHAC

née Brun en 1930 à Sant-Amans des Cots.

Transcription

Occitan
Français
« Oh qu’elles sont bêtes les femmes,
De n’ pas veiller à leur mari,
Moi, j’en ai un comme les autres,
Je le commande à mon plaisir.

Repic :
Totjorn l’ai coma lo vòle,
Totjorn l’ai coma me plai,
L’ai coma lo vòle,
Ieu l’ai coma me plai.

Quand je m’en vais à la messe,
Je commande à mon mari,
D’aller à la boucherie,
Et de me faire un bon bouilli.

Quand je reviens de la messe,
Je commande à mon mari,
De mettre couvert à table,
Et promptement servie.

Quand je m’en vais à la danse,
Je commande à mon mari,
De m’apporter la lanterne,
Et un manteau pour me couvrir.

Vers onze heures ou minuit,
Je vois venir mon mari,
Se mettant genou à terre :
“Madame, voulez-vous venir ?

– Oh oui, brave Madame,
Le bon mari que vous avez pris,
Apportez-lui donc un verre,
Pour trinquer avec lui.

Oh non, non, brave Madame,
Mon mari ne boit pas ici,
J’ai du bon vin dans ma cave,
Pour régaler mes amis,
Et de l’eau dans ma citerne,
Pour donner à mon mari.” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...